Les inondations

Le spectre de la crue centennale

Les inondations sont, bien évidemment, l’angoisse de tous les riverains, la cruelle rançon qu’il leur faut payer en échange de tous les avantages que leur offre la riveraineté. Tous les riverains de la Seine et de ses affluents vivent dans le souvenir de la fameuse crue de 1910 et dans l’attente et la crainte de la fameuse « crue centennale » qui peut frapper à chaque instant et tout dévaster. 

Certes, d’énormes progrès ont été faits tout au cours du siècle dernier pour lutter contre le fléau. On a créé d’immenses zones de rétention, les grands lacs, multiplié les barrages, surélevé les berges, les murets de protection, développé les systèmes de surveillance, d’alerte et de secours, instauré toute une législation. Il n’empêche que chacun sait que la catastrophe est toujours menaçante, qu’elle est totalement inévitable et sera, le jour où elle arrivera, plus dévastatrice encore que par le passé car, au cours des dernières décennies, on a construit, sans vouloir tenir le moindre compte des expériences passées, des villes entières, des complexes industriels immenses là-même où il n’y avait que des champs sans grande valeur et où donc les crues les plus dangereuses n’avaient pu faire que peu de dégâts. 

L’association a donc organisé de très nombreuses réunions, plusieurs colloques et publié d’innombrables textes sur ce problème de la lutte contre les inondations.

Pour approfondir le sujet :

[list-extraits-advanced page_du_site=”la-lutte-contre-les-inondations”]